Qui sommes-nous ?

Black Areca est une société de conseil au service des entreprises et des investisseurs qui souhaitent être accompagnés dans le développement de leurs projets en Afrique subsaharienne.

Black Areca vient s’ajouter à la liste des rares institutions spécialistes de l’Afrique dont le déficit de connaissance de la part des acteurs économiques du Nord est encore important. Ce continent de plus d’un milliard d’habitants dispose d’importants atouts pour continuer à enregistrer des taux de croissance remarquables. A ce juste titre, l’Afrique est désormais perçue comme un formidable relais de croissance dans un contexte économique mondial relativement morose.

La force de Black Areca réside dans l’expertise singulière de ses équipes constituées de Financiers et de Consultants expérimentés et reconnus, particulièrement en Afrique. Ils sont au fait des valeurs et des cultures des marchés Africains et y entretiennent des relations privilégiées sur lesquelles ils s’appuient pour vous aider à concrétiser la réussite de vos opérations et de vos projets d’investissements dans cette partie du monde.

 

En Afrique, les ménages disposant de revenus supérieurs à 20.000 $/an sont plus nombreux qu’en Inde.
Le PIB total de l’Afrique est aujourd’hui aussi important que celui du Brésil ou de la Russie.
Avec près de 440 millions d’habitants en 2050, le Nigeria sera sans doute le 3ème pays le plus peuplé du monde, devant les USA.
Entre 2000 et 2008, les Investissements Directs à l’Etranger ont été multipliés par 7 en Afrique pour atteindre 62 milliards $.
En moins de 10 ans, la part du Privé dans l’exploitation des ports à conteneurs en Afrique est passée d’environ 15 % à 70 % avec des investissements gigantesques à la clé.
Les opérations de capital-risque sont passées de près de 750 millions $ en 2003 à près de 1,3 milliard $ en 2012 en Afrique subsaharienne.
La vente en gros et en détail, la construction, les transports, les télécommunications et l’intermédiation financière sont à l’origine de plus d’1/3 de la croissance du continent africain et affichent des taux de croissance annuels supérieurs à 6%.
En 2000, les pays émergents captaient près de 8% des exportations africaines contre 22 % en 2011.
50% de la population africaine est âgée de moins de 25 ans.
Le secteur minier ne représente plus que le 1/3 du PIB africain.

×